SCHOOL OF THE WORD ONLINE

Read. Learn. Live the Gospel

Français (79)

10 April 2015 In Français 0 comment

Antienne d’ouverture

Que ma bouche soit remplie de ta louange ; Seigneur, tu m’as rendu la vie : sur mes lèvres la joie chantera, alléluia. (Ps 70, 8.23)

Prière d’ouverture

Viens au secours de ta famille, Seigneur, sois généreux pour elle : tu lui as donné la grâce de la foi, accorde-lui aussi une part dans la résurrection de ton Fils. Lui qui...

1ère lecture : Ac 8, 1b-8

Le jour de la mort d'Étienne, éclata une violente persécution contre l’Eglise de Jérusalem. Tous se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie, à l’exception des Apôtres. Des hommes religieux ensevelirent Étienne et firent sur lui une grande lamentation. Quant à Saul, il cherchait à détruire l'Église, il pénétrait dans les maisons, en arrachait hommes et femmes, et les mettait en prison. Ceux qui s'étaient dispersés allèrent répandre partout la Bonne Nouvelle de la Parole. C'est ainsi que Philippe, l'un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ. Les foules, d'un seul cœur, s'attachaient à ce que disait Philippe, car tous entendaient parler des signes qu'il accomplissait, ou même ils les voyaient. Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits mauvais, qui les quittaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés et d'infirmes furent guéris. Et il y eut dans cette ville une grande joie.

Psaume : Ps 65, 1-3a, 4-5, 6-7a

R/ Acclamez Dieu, toute la terre !

Acclamez Dieu, toute la terre ;
fêtez la gloire de son nom,
glorifiez-le en célébrant sa louange.
Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables !

« Toute la terre se prosterne devant toi,
elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. »
Venez et voyez les hauts faits de Dieu,
ses exploits redoutables pour les fils des hommes.

Il changea la mer en terre ferme :
ils passèrent le fleuve à pied sec.
De là, cette joie qu’il nous donne.
Il règne à jamais par sa puissance.

Acclamation : Alléluia. Alléluia !Ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ; sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir. Alléluia.

Evangile : Jn 6, 35-40

Après avoir multiplié les pains, Jésus disaient à la foule des Juifs : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif. Mais je vous l'ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé. Or, la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour. Car la volonté de mon Père, c'est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

Prière sur les offrandes

Donne-nous, Seigneur, de te rendre grâce toujours par ces mystères de Pâques ; ils continuent en nous ton œuvre de rédemption, qu’ils nous soient une source intarissable de joie. Par Jésus...

Antienne De communion

Le Seigneur est ressuscité, et nous qu’il a rachetés par son sang, il nous remplit de sa lumière, alléluia.

Prière après la communion :

Ecoute nos prières, Seigneur : que cet échange mystérieux où l’homme est racheté nous soutienne durant la vie présente et nous apporte les joies éternelles. Par Jésus…

MEDITATION

Nous nous obstinons à offenser Dieu et notre prochain, au prix de nous affecter nous-mêmes. Nous pensons ainsi affirmer notre personnalité ! Mais, qu’est-ce que nous affirmons vraiment ? N’est-ce pas notre lâcheté à nous amender et notre balourdise à accepter que nous nous sommes écartés de la vraie sagesse dans nos prises de décisions et choix? Tous et chacun de nous avons été choisis par Dieu, ne l’oublions pas, et chacun est lié au Christ, ou a besoin de Lui. Qui peut vivre sans se nourrir ?

10 April 2015 In Français 0 comment

Antienne d’ouverture

Célébrez notre Dieu, serviteurs du Seigneur, vous tous qui le craignez, les petits et grands, voici maintenant le salut, le règne et la puissance de son Christ, alléluia. (Ap 19, 5 ; 12, 10)

Prière d’ouverture

Seigneur, tu ouvres ton Royaume à ceux qui renaissent de l’eau et de l’Esprit ; fais croître en eux la grâce pour que, déjà purifiés de leurs fautes, ils ne rendent vaine aucune de tes promesses. Par Jésus Christ…

1ère lecture : Ac 7, 51-60; 8, 1a

Étienne, devant le grand conseil, déclarait : « Hommes à la tête dure, votre cœur et vos oreilles ne veulent pas connaître l'Alliance : depuis toujours vous résistez à l'Esprit Saint ; vous êtes bien comme vos pères ! Y a-t-il un prophète que vos pères n'aient pas persécuté ? Ils ont même fait mourir ceux qui annonçaient d'avance la venue du Juste, celui-là que vous venez de livrer et de mettre à mort. Vous qui aviez reçu la loi communiquée par les anges, vous ne l'avez pas observée. » En écoutant cela, ils s'exaspéraient contre lui, et grinçaient des dents. Mais Étienne, rempli de l'Esprit Saint, regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu. » Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui, l'entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu'on le lapidait, priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s'endormit dans la mort. Quant à Saul, lui aussi approuvait ce meurtre.

Psaume : 30, 3bc.4b, 6.8a.9b, 17.20cd

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

Sois le rocher qui m'abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.
pour l'honneur de ton nom,
tu me guides et me conduis.

En tes mains je remets mon esprit ;
tu me rachètes, Seigneur, Dieu de vérité.
Ton amour me fait danser de joie :
devant moi, tu as ouvert un passage.

Sur ton serviteur, que s'illumine ta face ;
sauve-moi par ton amour.
Tu combles, à la face du monde,
ceux qui ont en toi leur refuge.

Acclamation :Alléluia. Alléluia.Seigneur Jésus, pain vivant, pain véritable, celui qui vient à toi n'aura plus jamais faim.Alléluia. 

Evangile : Jn 6, 30-35

Après la multiplication des pains, la foule dit à Jésus : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l'Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c'est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. » Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous de ce pain-là, toujours. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif. »

Prière sur les offrandes

Accueille, Seigneur, les dons de ton Église en fête : tu es à l’origine d’un si grand bonheur, qu’il s’épanouisse en joie éternelle. Par Jésus…

Antienne de communion

Si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous vivrons aussi avec lui ; telle est notre foi, alléluia. (Rm 6, 8)

Prière après la communion :

Regarde avec bonté, Seigneur, le peuple que tu as rénové par tes sacrements ; accorde-nous de parvenir à la résurrection bienheureuse, toi qui nous as destinés à connaître ta gloire. Par Jésus…

MEDITATION

Y a-t-il quelque chose d’aussi ordinaire que le pain ! Voilà pourtant ce que Jésus a choisi d’être pour nous. En se faisant notre pain, Jésus s’expose à notre toucher, Il se donne en nourriture. Comme de la farine qui provient du grain de blé broyé, ainsi sommes-nous transformés et devenons un avec Jésus grâce au contact et à l’assimilation de son corps. Il n’y a en conséquence aucune cellule de notre corps qui ne soit nourrie ou unie à lui. C’est la grande merveille que réalise le Pain de vie pour qui le mange.

10 April 2015 In Français 0 comment

Antienne d’ouverture

Il est ressuscité, Jésus, le vrai Pasteur, lui qui a donné sa vie pour son troupeau, lui qui a choisi de mourir pour nous sauver. Alléluia.

Prière d’ouverture

Dieu qui montres aux égarés la lumière de ta vérité pour qu’ils puissent reprendre le bon chemin, donne à tous ceux qui se déclarent chrétiens de rejeter ce qui est indigne de ce nom et de rechercher ce qui lui fait honneur. Par Jésus....

1ère lecture : Ac 6, 8-15

Étienne, qui était plein de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Un jour, on vit intervenir les gens d'une synagogue (la synagogue dite des esclaves affranchis, des Cyrénéens et des Alexandrins) et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d'Asie. Ils se mirent à discuter avec Étienne, mais sans pouvoir tenir tête à la sagesse et à l'Esprit Saint qui inspiraient ses paroles. Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu'ils disent : « Nous l'avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. » Ils ameutèrent le peuple, les anciens et les scribes, ils allèrent se saisir d'Étienne, et l'amenèrent devant le grand conseil. Ils présentèrent de faux témoins, qui disaient : « Cet individu ne cesse pas de parler contre le Lieu saint et contre la Loi. Nous l'avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, détruira le Lieu saint et changera les lois que Moïse nous a transmises. » Tous ceux qui siégeaient au grand conseil avaient les yeux fixés sur Étienne, et son visage leur apparut comme celui d'un ange.

Psaume : 118, 23-24, 26-27, 29-30

R/ Heureux ceux qui vont droit leur chemin.

Lorsque des grands accusent ton serviteur,
   je médite sur tes ordres.
Je trouve mon plaisir en tes exigences :
   ce sont elles qui me conseillent.

J'énumère mes voies : tu me réponds ;
   apprends-moi tes commandements.
Montre-moi la voie de tes préceptes, 
   que je médite sur tes merveilles.

Détourne-moi de la voie du mensonge,
   fais-moi la grâce de ta loi.
J'ai choisi la voie de la fidélité,
   je m'ajuste à tes décisions.

Acclamation :Alléluia. Alléluia.Cherchez le royaume de Dieu : il est justice, paix et joie dans l'Esprit Saint.Alléluia.

Evangile : Jn 6, 22-29

Jésus avait traversé le lac en marchant sur les eaux. Le lendemain, la foule restée sur l'autre rive du lac se rendit compte qu'il n'y avait eu là qu'une seule barque, et que Jésus n'y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui. Cependant, d'autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l'endroit où l'on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce. La foule s'était aperçue que Jésus n'était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus. L'ayant trouvé sur l'autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. »

Prière sur les offrandes

Que nos prières montent vers toi, Seigneur, avec ces offrandes pour le sacrifice ; dans ta bonté purifie-nous, et nous correspondrons davantage au sacrement de ton amour. Par Jésus…

Antienne de communion

“ C’est la paix que je vous laisse, dit le Seigneur, c’est ma paix que je vous donne. Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne “, Alléluia. (Jn 14, 27)

Prière après la communion :

Dieu tout-puissant, dans la résurrection du Christ, tu nous recrées pour la vie éternelle ; multiplie en nous les fruits du sacrement pascal : fais-nous prendre des forces neuves à cette nourriture qui apporte le salut. Par Jésus…

MEDITATION

Que peuvent signifier ces paroles de Jésus: « Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme? » Selon de nombreux commentateurs de la Bible, ces paroles ne font pas référence à l’Eucharistie; mais à l’œuvre de révélation. Jésus l’incarne, Lui que Saint Jean dans son prologue désigne comme «le Verbe». Si nous acceptons que le Christ a le pouvoir de nous transformer et si nous nous comportons comme une terre fertile, une «pâte à modeler», une aussi grande richesse sera fructueuse dans nos vies.

Page 3 of 7